Le ReclusiamCritiques des publications et Ebooks Warhammer 40 000 de la Black Library
Navigation
Navigation

Aaron Dembski-Bowden

Les Ombres de la Traitrise

Depuis les champs de bataille de Phall et Isstvan, et jusque dans les ombres qui menacent de recouvrir Terra, la plus grande guerre que l’humanité ait jamais connue fait rage. Alors que les légions renégates mènent leur campagne de terreur à travers la galaxie, les troupes de l’Empereur préparent les défenses du Palais Impérial, en prévision de l’affrontement inévitable qui s’annonce….
4/5

Un très bon recueil. On n’atteint pas le même degré d’intérêt que Les Primarques, mais avec sept nouvelles, on ne reste pas sur sa faim concernant la Saga. Un tome à lire, surtout si vous n’avez jamais écouté les Audio.

Butcher's Nails

Audio Drama : 75 min
The primarch Angron: gladiator-king and Horus’s lunatic attack dog. Never having hidden his resentment for his brothers, he now carves a bloody swathe through the galaxy in the Warmaster’s name, with the Heresy providing a convenient excuse to indulge his love of brutal warfare. When they are tasked with a secretive mission alongside the Word Bearers Legion, the World Eaters’ violent tendencies soon attract the attention of xenos raiders, troubled by the portents surrounding the primarch’s berserk fury and his ultimate destiny as ‘the Blood God’s son’.
4/5

Aaron Dembski-Bowden s'attèle ici à un véritable travail de sape pour son roman consacré aux World Eaters, bien que non indispensable à la lecture de ce dernier, Butcher's Nails apporte un véritable plus pour appréhender pleinement Félon.

Le Traqueur des Abîmes

Talos mène sa Première Griffe sur un chemin tortueux, et attire l’attention du Vaisseau-Monde Elldar Ulthwe. Les Eldars sentent qu’un conflit avecles Night Lords approche, et rassemblent leurs forces pour la bataille. Les deux factions sont lancées sur une trajectoire qui les amènera à s’affronter, mais le dénouement de ce combat reste incertain, même pour les Grands Prophètes eldars.
5/5

Le Traqueur des Abîmes est agrémenté de cynisme, horreur, tristesse et de rire. ADB joue avec les sentiments du lecteur et propose un final des plus époustouflant à cette trilogie qui l’est tout autant. Pari réussi, on attend la suite avec impatience.

Aurelian

The eyes stares back
The Eyes stares Back.
4.5/5

Aurelian est ce qu’il manquait au Premier Hérétique et dieu sait qu’il ne manquait pas grand-chose. Cette nouvelle est pour moi indispensable pour comprendre Lorgar et ses choix futurs. On regrettera bien évidemment la rareté de l’ouvrage sur le net et sa totale inexistence sur le marché français.

Le Pilleur de Sang

Motivés par leur haine du Faux Empereur, les Night Lords parcourent la galaxie, à jamais consumés par la haine, à la recherche d’un moyen de se venger de la mort de leur primarque. Leur sinistre quête les amène à conclure une alliance avec les Red Corsairs, avec lesquels ils ont un ennemi commun. Les deux chapitres renégats joignent leurs forces et partent ainsi à l’assaut de la forteresse des Marines Errant, et ils n’apportent avec eux que la mort et la destruction….
4/5

Le pilleur de sang n’est pas un chef d’œuvre, mais une très bonne suite, ni plus ni moins. L’auteur nous a tellement bien habitué que la qualité énorme de ses romans semble banale. Il ne reste plus qu’à clôturer cette série de la plus belle des manières, mais aucun doute là dessus.

Le Chasseur d’Âme

CRAIGNEZ CES SPACE MARINES ! Trahis, rejetés hors de la lumière de l’Empereur et pourchassés comme hérétiques, ils sont les rebelles du 41e millénaire. Dans leurs armures décorées de symboles de mort, les Night Lords sont des chasseurs et des tueurs sans pitié. Ils ne se repentiront jamais des blasphèmes pour lesquels ils ont été bannis. Sans relâche, ils fondent sur l’Imperium mourant, apportant la mort depuis les ténèbres entre les mondes. ET LA TERREUR EST LEUR ARME LA PLUS PUISSANTE !.
4.5/5

Le Chasseur d’Âme est un excellent roman, que l’on soit fan des Night Lords ou non. Très intéressant dans son écriture, il laisse augurer une suite plus que correcte. Aaron Dembski-Bowden n’a pas fini de nous surprendre !

L'Âge des Ténèbres

Après sa trahison sur Istvaan, Horus entame sa campagne contre l’Empereur dans une guerre intergalactique dont l’enjeu n’est autre que Terra. Mais la route qui mène à cette ultime confrontation entre père et fils est longue, sept années de secrets et de silences, de complots et de stratagèmes échafaudés qui auront des conséquences d’un bout à l’autre de la galaxie. La vérité sur l’histoire oubliée des plus sombres années de l’Hérésie est sur le point d’être dévoilée, et avec elle des révélations qui secoueront l’Imperium jusque dans ses fondations. L’Âge des Ténèbres ouvre un nouveau chapit...
3.5/5

Beaucoup d’anecdotes et de fluff, un recueil qui rehausse le niveau et qui reste abordable par le néophyte. Un bonne pause dans la saga avec de très bonnes surprises.

Pages