Le ReclusiamCritiques des publications et Ebooks Warhammer 40 000 de la Black Library
Navigation
Navigation

Critique de Chroniques de l'Hérésie par Maestitia

Publié le Jeudi 7 juin 2012 | 3 corrections après publication

Pourquoi l’Empereur n’avait-il pas autorisé la 17e légion à seulement essayer d’amener Quarante-sept Seize vers l’illumination ?
Depuis qu’il avait touché le sol, Sor talgron n’avait pas vu un seul être humain. Tout ce qu’ils avaient affronté jusque-là, c’était ces satanées machines, bien que les restes sanguinolents et démembrés des habitants soient partout visibles.
 — Les voilà, dit le sergent Arshaq, tirant Sor Talgron de sa rêverie.

Avant tout, il faut savoir que Chronique de l’Hérésie est le tout premier recueil de  nouvelles qui s’inscrit dans la Saga de l’Hérésie d’Horus. Ce n’est donc pas un roman complet.

Parties de Chasse — Dan Abnett

La première nouvelle frappe fort et vite. Dan Abnett nous plonge au cœur de Terra parmi ses plus fidèles défenseurs : les Custodes. Mélangeant un style toujours aussi efficace à une mise en scène qui a fait ses preuves, l’auteur nous offre un petit tour d’horizon de la forteresse de l’Empereur. Son originalité vous marquera malgré le peu de choses qui y sont dites. On apprendra tout de même comment l’Adeptus Custodes s’entraîne afin d’empêcher quiconque de pénétrer à l’intérieur du berceau de l’humanité.

Dans la Gueule du Loup — Mike Lee

Si il y a bien une nouvelle que vous oublierez, c’est bien celle-ci. On suit un groupe de Space Wolves errant et survivant sur un monde dirigé par une poigne de fer par des Eldars Noirs. L’histoire est longue et ne raconte avec difficulté l’épreuve de ses fils de Fenris en terrain ennemi. Aucun lien avec la Saga et Russ serait indigné de voir à quel point les protagonistes de cette nouvelle sont fade à mourir. L’affrontement final reste malgré tout bien pensé.

Les Descendant de la Tempête — Anthony Reynolds

En plus d’être bien écris, cette nouvelle est des plus intéressante. L’action est bien présente grâce à la dévotion aveugle des Word Bearers pour ramener toutes civilisations dans le giron de l’Empereur. L’affrontement contre cette race mi-xéno et mi-humaine est intéressante, car original. Les descriptions sont bonnes et l’ambiance générale rends le récit très agréable à lire. La fin est vraiment excellente car Lorgar a pris sa décision concernant sa future allégeance…

La Voix — James Swallow

Etant un assez bon fan de l’Adepta Sororita mais surtout des Sœurs du Silence, j’ai beaucoup aimé cette nouvelle somme toute particulière. Comme leurs nom l’indiquent, elles ne parlent pas. C’est ce qui rend cette nouvelle si spéciale et si captivante. On va suivre un groupe de ses Intouchables à bord d’un Vaisseau Noir à la dérive dans le Warp. L’enquête ne sera pas très longue et apportera autant de réponses que de questions. Encore une fois, elle n’a aucun lien directe avec la Saga.

L’appel du Lion — Gav Thorpe

Nouvelle insipide au rythme d’un mollesse épique! Le Primarque des Dark Angels ramène une planète dans la lumière de l’Imperium et jalouse du plus profond de son être Horus pour son titre de Maître de Guerre. Très peu d’information. Le style de l’auteur est un vrai inconvénient dans cette nouvelle.

La Dernière Eglise — Graham McNeill

Ma préféré du recueil. Tout est bon dans cette nouvelle. Je vous laisse deviner l’intrigue principale tout en sachant qu’il n’y a que deux personnages et que tout se déroule à l’intérieur d’une église : Un mystérieux guerrier visite la dernière église de Terra et s’entretient avec son prêtre qui renonce à abandonner lieu de culte…

Après Desh’ea — Matthew Farrer

Enfin du fluff comme on l’aime. On suit ici la toute première rencontre entre Angron, Primarque et ses légionnaires Space Marines y compris Kharn. Mais Angron ne veut pas de cette Légion que lui offre et impose son père l’Empereur. Un duel aussi bien physique que mental aura lieu. Nous apprendrons un peu de l’histoire de ce demi-dieu et sur l’ancienne appellation des World Eaters, j’ai nommé les War Hounds. A lire à tout prix!

Les plus

  • Deux ou trois nouvelles sortent vraiment du lot et nous font voyager en seulement quelques pages, c’est là qu’on se rend compte qui sont les auteurs dotés d’un réel talent d’écrivain.

Les moins

  • Hormis quelques unes, aucune nouvelle est directement liée à la Saga, c’est dommage, on aurait aimé connaître quelques détails sur des personnages présents dans les précédent opus….
2/5
Un recueil correcte dans l’ensemble, avec de l’originalité d’un côté et du classique de l’autre. Mais trop peu d’anecdotes à se mettre sous la dent, on aurait apprécié revoir un Loken ou une histoire sur Istvaan, tant pis…