Le ReclusiamCritiques des publications et Ebooks Warhammer 40 000 de la Black Library
Navigation
Navigation

Critique de Lucius : The Eternal Blade par Maestitia

Publié le Mercredi 5 mars 2014 | 4 corrections après publication

Lucius : Eternal Blade est le second audio d’une série de trois (Khârn : The Eightfold Path et Cypher : Guardian of Order) sorti durant décembre 2013 à l’occasion du calendrier de l’Avent.

Lucius, ce personnage que l’on déteste ou que l’on adore. Notre capitaine de la 13ème Compagnie des Emperor’s Children est de retour dans un court Audio Drama d’une dizaine de minutes pour notre plus grand plaisir !

On plonge dès le début dans la peau du Capitaine de la IIIème Légion sur une planète bien étrange. En effet, Lucius n’est pas un guerrier comme les autres. Après sa cuisante défaite lors d’un combat épique sur Iydris, notre déviant a décidé de comprendre les changements qui se sont opérés en lui. Et qui est-ce que l’on va voir pour une consultation ésotérique gratuite ? Les Thousand Sons bien sûr. C’est bel et bien sur la planète des Sorciers que Lucius a décidé d’atterrir ! De plus, notre épéiste hors pair s’est déplacé jusque sur ce monde hostile afin d’affronter en duel Sanakht, grand maître des lames. Il est réputé être le meilleur parmi les siens et a appris tout ce qui pouvait exister sur le thème que sont les épées. Un encyclopédie vivante sur le maniement des lames.

Un beau duel en perspective. Et c’est bien ce que nous offre cet audio. Les passes d’armes sont bien présentes et la bande son nous transporte entre les coups d’estoc de l’un et les parades éclair de l’autre. La mise en scène est très agréable car le combat est toujours tempéré par une joute verbale, ce qui rend le duel encore plus explosif. D’un côté, un sage maître des épées et de l’autre, un talentueux et arrogant épéiste. Leurs échanges verbaux sont aussi tranchants que leurs coups et on se demande bien qui va finir par l’emporter.

Une chose m’a malgré tout déçu. Nous sommes sur une planète qui ne répond à aucune règle ni loi classiques et sur laquelle tout nos sens peuvent être trompés. Pourtant, sa seule description tient en trois phrases qui n’ont aucun son particulier ou réplique pour l’appuyer. Espérons une meilleure exploitation de cette planète par Graham McNeill  dans l’audio Thief of Revelations.

Il n’y aura que trois personnages dans cette histoire et bien que le thème de l’audio soit le duel, l’auteur nous informe sur beaucoup de choses. D’abord sur les Emperor’s Children mais surtout sur la suite des événements du côté Thousand Sons grâce à l’apparition d’un protagoniste de dernière minute… On appréciera que rien ne soit totalement dévoilé pour la bonne raison que l’on nous donne une belle piste de réflexion en ce qui concerne les prochains tomes de l’Hérésie d’Horus.

Les plus

  • Un duel bien retranscrit que se soit en terme de mots et de sons.
  • Des indices sur le futur des Thousand Son éxilés.
  • Petit twist de fin très apprécié.

Les moins

  • Manque cruel de sons d'ambiance lorsqu'on connait le potentiel de la planète en question.
  • Peu de personnages.
4/5
Un Audio Drama très agréable qui, en peu de temps, nous offre un duel très ambiancé, des indices sur les prochaines rencontres et un twist final pour clore le tout.